Assurance auto senior

Retrouvez toutes les informations sur l’assurance auto pour conducteurs senior

En ce moment, 2 mois offerts pour toute reconduction d'un contrat souscrit en ligne *

Obtenir mon tarif en 3 étapes

Obtenir mon tarif
Excellent sur eKomi +10 000 avis
Assurance auto senior

Qu’est-ce que l’assurance auto senior ?

  • Avril 07, 2022

L’assurance auto pose de nombreuses interrogations chez les seniors. Comment trouver l’assurance auto senior la moins chère ? Est-il nécessaire de devoir passer un examen médical afin de pouvoir conduire ? L’équipe de Selfassurance répond à toutes vos questions dans cet article. 

Les garanties 

Trouver une assurance voiture senior pas chère n’est pas facile. Une personne est considérée comme appartenant à la catégorie des seniors à partir de 65 ans. Il s’agit d’un âge à partir duquel la personne commence à rencontrer des problèmes de santé, d’où le fait que les assureurs les classent parmi les profils à risque. 

Certaines compagnies d’assurance pratiquent des tarifs plus chers pour les assurances auto senior tandis que d’autres leur refusent la souscription malgré leur expérience au volant. Les assureurs estiment que les seniors sont des conducteurs diminués et entrent ainsi dans la catégorie des profils à risque. 

De plus, les compagnies d’assurance tendent à résilier plus facilement le contrat d’assurance auto d’un senior en cas de sinistre. C’est souvent le cas lorsque le senior est responsable de l’accident. Par conséquent, les seniors devront redoubler de vigilance au volant pour éviter ce genre de désagrément. 

Cependant, ce raisonnement n’est nullement fondé sur des faits concrets. En effet, la réalité prouve qu’il s’agit plutôt de l’inverse. Statistiquement, les conducteurs seniors sont impliqués dans moins d’accidents de la route que les jeunes conducteurs. 

En ce qui concerne les assurances auto, les garanties sont les mêmes pour les seniors et les jeunes conducteurs. Ainsi, il n’existe pas de véritables garanties spécifiquement destinées aux séniors et la seule différence porte sur le tarif de la prime d’assurance. 

Toutefois, il existe de nombreuses astuces qui permettent aux conducteurs seniors de payer moins cher leur prime d’assurance auto retraité. Pour compenser la diminution de leur revenus, certains assureurs proposent des modalités de paiement flexibles. Il s’agit par exemple de l’extension du délai pour régler un impayé ou le règlement de la prime en plusieurs fois sans frais. 

Certains assureurs incluent la garantie personnelle du conducteur dans tous les niveaux de garantie proposés aux seniors. Elle permet notamment de prendre en charge les dommages corporels issus d’un accident de la route. 

D’autres compagnies d’assurance proposent des réductions lorsque l’assuré utilise fréquemment les transports en commun car cela a pour conséquence de diminuer l’utilisation de la voiture et donc les risques de sinistres. Enfin, le conducteur senior peut aussi opter pour une assurance auto au kilomètre qui permet de payer uniquement la distance parcourue. 

Dans les faits, de nombreux seniors paient leur assurance auto moins cher que la plupart des personnes. Fort de leur expérience au volant et ayant accumulé de nombreux bonus, ils bénéficient par conséquent de tarifs préférentiels. 

Le type de véhicule utilisé est également un facteur important dans le calcul du montant de la prime d’assurance auto. Si le conducteur senior pense que son temps passé au volant va considérablement diminuer avec le passage à la retraite, il peut être plus avantageux de garder sa voiture, même ancienne, plutôt que d’en acheter une nouvelle. 

Les risques de la conduite 

Les seniors présentent un certain nombre de risques sur la route. Tout d’abord, la vision et les réflexes diminuent avec l’âge. Les aptitudes physiques, motrices et sensorielles sont réduites et la baisse de la vision est l’une de celles qui handicapent le plus au volant. 

La baisse de la vision se manifeste de nombreuses manières au volant. Le champ de vision se rétrécit, la perception des couleurs et des contrastes diminue et le conducteur senior est plus sensible à l’éblouissement notamment dans le cas de la conduite de nuit. 

Il y a également d’autres facteurs qui accroissent le risque au volant. Les seniors peuvent éprouver des difficultés pour repérer les obstacles, lire les panneaux de signalisation, avoir un temps de réaction plus long ou effectuer des manœuvres de façon moins précise. De plus, les conditions météorologiques comme la pluie ou le brouillard ajoutent de la difficulté dans la conduite. 

Il faut également préciser que les seniors ont tendance à consommer davantage de médicaments. Il est donc important de se référer à la notice et de se renseigner auprès de son médecin des effets secondaires et du potentiel incompatibilité avec la conduite. 

Malgré tous ces obstacles, les seniors subissent moins d’accidents de la route que la plupart des assurés et en particulier par rapport aux jeunes conducteurs. Les compagnies d’assurance ne prennent malheureusement pas suffisamment en compte des facteurs comme l’expérience de la route et la prudence. 

Le certificat d'aptitude 

La conduite requiert de bonnes capacités physiques et sensorielles et avec l’âge ces aptitudes tendent à diminuer. Depuis quelques années, le législateur réfléchit sur l’instauration du passage d’un examen médical pour vérifier la capacité des personnes âgées à conduire sans mettre en danger sa vie et celle des autres. 

Un certificat médical pourrait être établi par le médecin généraliste. De plus, le conducteur senior pourrait également être soumis à un questionnaire relatif à sa conduite sur la route. Cependant, il ne s’agit que d’un projet, donc les seniors ne sont ainsi pas soumis à l’obligation de passer un examen médical pour pouvoir conduire. 

Si le certificat médical est adopté, il pourrait être régulièrement renouvelé selon l’âge du conducteur et son état de santé. Par exemple, les conducteurs âgés entre 60 ans et 74 ans devront passer l’examen médical tous les 5 ans, tandis que ceux de plus de 75 ans devront le passer tous les 2 ans. 

Toutefois, si le médecin estime que la personne âgée ne dispose pas des aptitudes physiques pour conduire sur la route, ce dernier aura une contre-indication pour la conduite. Son médecin peut proposer une solution graduelle. Par exemple, le conducteur senior ne pourra uniquement conduire que le jour, sur une distance restreinte ou dans un certain périmètre défini. 

L’arrêté du 18 décembre 2015 a énuméré une liste de pathologies incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis. La personne affectée par l’une de ces pathologies doit se soumettre à un examen médical auprès d’un médecin agréé. 

Si la personne conduit sans autorisation, elle s’expose à des sanctions judiciaires. Si elle est responsable d’un accident, elle risque 2 ans de prison et 4 500 euros d’amende qui ne seront prises en charge par son assurance. 

Selfassurance propose des formules d’assurance auto adaptées à chaque profil. Vous pouvez effectuer un devis gratuit et souscrire directement à la formule d’assurance auto qui vous convient.? 

 

L’actualité de l’assurance auto
Nouveauté Assurance auto

L’assurance tous risques est la formule d’assurance auto qui offre la protection la plus complète mais qui est également la plus onéreuse.

Nouveauté Assurance auto

Connue sous plusieurs noms différents qui varient selon les compagnies d’assurance : assurance au Tiers amélioré, Tiers + ou Tiers confort, l’assurance auto au tiers étendu

Nouveauté Assurance auto

L’assurance auto pose de nombreuses interrogations chez les seniors. Comment trouver l’assurance auto senior la moins chère ? Est-il nécessaire de devoir passer un examen médical afin de pouvoir conduire ?

Nouveauté Assurance auto

En France, tout conducteur doit assurer son véhicule avec au minimum une couverture indemnisant les dommages causés au tiers en cas d’accident.

Nouveauté Assurance auto

De la même manière que les assurés, les compagnies d’assurance disposent également du droit de rompre un contrat d’assurance auto à l’issue de l’échéance annuelle.

Nouveauté Assurance auto

Un conducteur malussé est une personne qui accumule les sinistres responsables. A cause des nombreux sinistres générés, la prime d’assurance auto est automatiquement revue à la hausse en raison du malus.

Nouveauté Assurance auto

L’assuré est jugé sur son niveau d’expérience au volant pour estimer le risque à prendre en charge. Cette catégorie rassemble un groupe de personnes au profil très varié. Un jeune conducteur peut aussi bien être un étudiant ou un automobiliste malussé.

(*) Dans le cadre de l'offre exclusive Web , pour toute reconduction d'un contrat souscrit en ligne (réalisée intégralement sur le site internet sans l'intervention d'un conseiller), d’une assurance santé hors formule Insur100W par carte bancaire, l'équivalent des trois derniers mois de cotisations de la 2ème année est offert selon les conditions et modalités suivantes : - reconduction du contrat souscrit en ligne pour une 2ème année, - les 3 mois offerts sont les 22ème, 23ème et 24ème mois de cotisation d'un contrat assurance complémentaire santé souscrit auprès de et géré par ECA Assurances, - en cas de résiliation pour quelque motif que ce soit, au cours de la deuxième année, les trois mois offerts ne seront pas dus.