Bonus malus

Tout savoir sur le fonctionnement du bonus-malus de l'assurance auto.

En ce moment, 2 mois offerts pour toute reconduction d'un contrat souscrit en ligne *

Obtenir mon tarif en 3 étapes

Obtenir mon tarif
Excellent sur eKomi +10 000 avis
Bonus malus

Comment fonctionne le bonus-malus de l’assurance auto ?

  • Aout 17, 2022

Le bonus-malus est un dispositif réglementé d’augmentation et de réduction de l’assurance auto en fonction du comportement du conducteur au volant. Aussi appelé coefficient de réduction majoration (CRM), ce système est calculé tous les ans en fonction du nombre de sinistres causés ou non par le conducteur. Comment fonctionne ce dispositif et comment est-il calculé ? Toutes les réponses.

Qu’est-ce que le bonus-malus en assurance auto ?

Tous les ans, les compagnies d’assurance auto calculent la prime d’assurance auto qui peut augmenter ou diminuer selon le comportement de l’automobiliste.

Dans le cas où le conducteur n’a commis aucun sinistre durant l’année, il dispose d’un bonus et donc d’une réduction de sa prime d’assurance auto.

Par contre, s’il a commis un ou plusieurs accidents au cours de l’année, un malus lui sera alors attribué et le taux de sa prime d’assurance automobile se verra augmenté. Sachez qu’un accident non-responsable n’impacte en aucun votre CRM car vous n’êtes pas responsable du sinistre causé.

Par ailleurs, même si tous les véhicules sont concernés par le dispositif de bonus-malus, il existe néanmoins quelques exceptions pour certains types de voitures tels que :

  • Les voitures de collections de plus de 30 ans

  • Les véhicules forestiers et de travaux publics

  • Les véhicules d’urgence

  • Les véhicules agricoles

  • Les deux-roues et les trois-roues allant jusqu’à 125 cm3

Comment calcule-t-on son bonus-malus ?

Au premier contrat, l’assuré commence avec un coefficient de départ égal à 1. Si l’assuré n’a pas enregistré d’accidents pendant plusieurs années, son bonus peut atteindre un coefficient maximum de 0,50.

Concernant le malus, l’assuré peut atteindre un coefficient maximum de 3,50. Le bonus-malus est calculé par l’assureur sur la base des douze derniers mois en décalant de deux mois par rapport à la date d’échéance du contrat d’assurance auto.

En fonction de la responsabilité du conducteur, trois cas de figures sont possibles :

  • Sinistre responsable : à chaque accident responsable du conducteur, le coefficient est majoré de 25%. Il suffit donc de multiplier l’ancien coefficient par 1,25 pour obtenir le bonus actuel

  • Sinistre semi-responsable : le coefficient est majoré à 12,5% à chaque accident semi-responsable, donc de le multiplier par 1,125

  • Sans sinistre : en cas de bonne conduite, le coefficient est réduit de 5%. Le bonus s’obtient donc par la multiplication du coefficient de l’année précédente par 0,95

Pour calculer le nouveau taux de coefficient de réduction-majoration, on se base toujours sur le coefficient de l’année précédente. Tout nouveau contrat d’assurance auto commence toujours avec un bonus-malus égal à 1.

Par ailleurs, pour connaître votre coefficient de bonus-malus, vous pouvez soit le calculer par vous-même en vous basant sur les règles évoquées ci-dessus, soit demander l’information directement à votre compagnie d’assurance.

Votre bonus-malus peut vous être transmis par la compagnie d’assurance automobile à deux occasions :

  • Tous les ans, lors de l’envoie de votre avis d’échéance, le CRM est automatiquement mentionné sur le document

  • Sur votre initiative en faisant la demande de votre relevé d’information. L’assureur devra répondre dans les 15 jours suivant la demande

L’évolution du bonus-malus

Voici un tableau récapitulatif suivant l’évolution de la prime d’un assuré qui n’a enregistré aucun accident pendant 13 ans, jusqu’à atteindre un coefficient à 0,50, soit le bonus le plus bas. Si l’automobiliste paie 700 euros pour sa première année, il déboursera 350 euros lors de sa dernière échéance.

 

Calcul du coefficient

Bonus

1ere année

Coefficient de départ : 0,95

1

1ere année sans accident responsable

1 x 0,95 = 0,95

0,95

2eme année

0,95 x 0,95 = 0,90

0,90

3eme année

0,90 x 0,95 = 0,85

0,85

4eme année

0,85 x 0,95 = 0,80

0,80

5eme année

0,80 x 0,95 = 0,76

0,76

6eme année

0,76 x 0,95 = 0,72

0,72

7eme année

0,72 x 0,95 = 0,68

0,68

8eme année

0,68 x 0,95 = 0,64

0,64

9eme année

0,64 x 0,95 = 0,60

0,60

10eme année

0,60 x 0,95

0,57

11eme année

0,57 x 0,95

0,54

12eme année

0,54 x 0,95

0,51

13eme année

0,51 x 0,95

0,50 (diminution de 50% du montant de la prime d'assurance auto)

 

Le bonus-malus pour les jeunes conducteurs

Le système de fonctionnement du bonus-malus est le même pour les jeunes conducteurs. Il commence avec un coefficient de 1 et l’évolution de ce coefficient est calculé à la fin de la première période comme suit :

  • En cas d’accident responsable dans l’année, le coefficient est multiplié par 1,25

  • En cas de sinistre partiellement responsable, le bonus-malus est multiplié par 1,125

  • Sans sinistre enregistré, le coefficient est multiplié par 0,95

Autrement dit, si aucun sinistre n’a été commis au cours de l’année, le jeune conducteur économise 5% sur sa prime d’assurance auto. 

Par contre, s’il a enregistré un sinistre responsable, son coefficient peut augmenter, ce qui entraîne donc automatiquement une hausse de 25% sur le montant de la cotisation de son assurance auto.

Voici un exemple d’évolution du bonus-malus d’un jeune conducteur n’ayant commis aucun accident pendant deux ans et qui paie 700€ d’assurance auto :

  • 700 x 0,95 = 665€ après la 1ère année

  • 570 x 0,95 = 631,75€ après la 2ème année

Néanmoins, si le jeune conducteur cumule plusieurs accidents responsables dans l’année, le malus maximal est plafonné à 3,50. Dans cette situation, l’assureur ne peut en aucun cas dépasser la limite autorisée mais peut résilier le contrat d’assurance auto du conducteur malussé.

Selfassurance propose des formules d’assurance auto pour jeunes conducteurs. Effectuez un devis gratuit et souscrivez directement à la formule auto qui vous convient.

Le transfert du bonus-malus

En cas de changement d’assureur, votre coefficient de bonus-malus ne change pas. En effet, un dossier comprenant toutes vos informations dont votre coefficient de réduction majoration (CRM) est transféré à votre nouvel assureur.

Par ailleurs, sachez que vous bénéficiez d’un bonus de 0,50 pendant trois ans, aucun malus ne sera appliqué lors de votre premier accident responsable.

Si vous êtes à la recherche d’une nouvelle assurance auto, Selfassurance vous propose plusieurs formules d’assurance auto adaptées à vos besoins. Effectuez un devis gratuit et souscrivez directement à la formule d’assurance auto qui vous convient. 

L’actualité de l’assurance auto
Nouveauté Assurance auto

La législation française impose à tous les conducteurs possédant un véhicule à moteur de souscrire à une assurance auto. Ils doivent souscrire au minimum à l’assurance auto au tiers afin qu’ils soient couverts par la garantie responsabilité civile. Pour une couverture plus complète du véhicule, l’assurance auto propose plusieurs garanties d’assurance adaptées à chaque profil et pour tout type de véhicule.

Nouveauté Assurance auto

Quel que soit votre profil, conducteur expérimenté ou jeune conducteur, l’assurance auto est obligatoire pour tous. Tout automobiliste doit souscrire son véhicule par le minimum légal de la responsabilité civile. Pour étendre votre contrat d’assurance auto, il existe plusieurs garanties proposées par les assureurs.

Nouveauté Assurance auto

En France, l’assurance auto est obligatoire pour tout conducteur possédant un véhicule à moteur. Votre véhicule doit être assuré par le minimum légal de la responsabilité civile. Mais il existe plusieurs contrats d’assurance auto avec des garanties adaptées à chaque conducteur.

Nouveauté Assurance auto

Lors de la survenue d’un événement climatique intense, votre véhicule peut être endommagé ou détruit. Heureusement, il existe la garantie tempête qui prend en charge les dommages subis par votre véhicule en cas de fortes intempéries. Comment fonctionne la garantie tempête ? Que faire en cas de sinistre ? Toutes les réponses.

Nouveauté Assurance auto

Le tarif de l’assurance auto dépend de plusieurs éléments dont la marque et le modèle du véhicule, L’année de construction, la puissance, le nombre de chevaux, … Ainsi en fonction du véhicule à assurer, les couvertures proposées ne seront pas les mêmes et le montant de la prime d’assurance auto peut varier. Découvrez donc les assurances automobile proposées en fonction de la marque et du modèle de véhicule à assurer.

Nouveauté Assurance auto

La garantie catastrophe technologique est une couverture de l’assurance auto qui indemnise les conducteurs lors d’un sinistre lié à un incident industriel non nucléaire ayant eu lieu dans un site industriel ou lors de transports de produits dangereux. Que couvre la garantie catastrophe technologique ? Comment en bénéficier ? Toutes les réponses.

Nouveauté Assurance auto

La garantie Responsabilité civile de l’assurance auto est le premier niveau de protection obligatoire pour tous les conducteurs. Elle est comprise dans tous les contrats d’assurance auto et couvre l’automobiliste en cas de dommages à un tiers lors d’un sinistre.

Nouveauté Assurance auto

Le bonus-malus est un dispositif réglementé d’augmentation et de réduction de l’assurance auto en fonction du comportement du conducteur au volant. Aussi appelé coefficient de réduction majoration (CRM), ce système est calculé tous les ans en fonction du nombre de sinistres causés ou non par le conducteur. Comment fonctionne ce dispositif et comment est-il calculé ? Toutes les réponses.

Nouveauté Assurance auto

La garantie vandalisme est une des nombreuses couvertures de l’assurance auto. Souvent associée à la garantie vol, elle prend en charge les frais liés à la réparation de votre véhicule suite à un acte de vandalisme. Comment fonctionne la garantie vandalisme ? Que prend-elle en charge ? Toutes les réponses.

Nouveauté Assurance auto

La violation des règles du code de la route entraîne souvent des sanctions lourdes. En fonction de la gravité de l’infraction, les conducteurs peuvent recevoir une amende forfaitaire, un retrait de point de leur permis de conduire ou la suspension du permis, ou encore des sanctions pénales qui peuvent conduire à une condamnation.

Nouveauté Assurance auto

Plusieurs raisons peuvent inciter un automobiliste à changer d’assurance auto : contrat moins onéreux, meilleures garanties, vente du véhicule, etc. Depuis la sortie de la loi Hamon en 2015, cette démarche est simplifiée avec la résiliation de votre contrat d’assurance auto à tout moment. Cependant, la résiliation doit être effectuée sous certaines modalités que nous allons vous expliquer.

Nouveauté Assurance auto

Pour bénéficier d’une prise en charge des dommages subis par le véhicule, l’assuré doit obligatoirement déclarer son sinistre auprès de sa compagnie d’assurance auto. Comment effectuer les démarches auprès de l’assurance auto ? Quels sont les délais de déclaration ? Comment être indemnisé ? Toutes les réponses.

Nouveauté Assurance auto

La garantie panne mécanique est une couverture optionnelle de l’assurance auto. Elle prend en charge les frais de remise en état du véhicule en cas de panne. Comment fonctionne la garantie panne mécanique ? Que couvre-t-elle ? Toutes les réponses.

Nouveauté Assurance auto

La garantie dommages collision ou tierce collision est une couverture de l’assurance auto. Elle prend en charge les dégâts matériels causés par une collision avec un tiers identifié. Dans la plupart du temps, elle est prise en option dans la formule d’assurance au tiers. Cette garantie peut être intéressante pour les petits budgets.

Nouveauté Assurance auto

Un sinistre causé par une catastrophe naturelle peut entraîner des conséquences désastreuses sur un véhicule motorisé. Ces dégâts peuvent aller d’une simple rayure, à la destruction totale de la voiture. Heureusement, il existe une garantie catastrophes naturelles dans le contrat d’assurance auto qui prend en charge ce sinistre.

Nouveauté Assurance auto

La garantie dommages tous accidents fait partie des nombreuses garanties de l’assurance auto. Elle couvre les dommages matériels causés à votre véhicule lors d’un accident responsable ou non.

Nouveauté Assurance auto

Un conducteur secondaire est une personne qui est identifiée sur le contrat d’assurance auto, à côté de celui du conducteur principal. C’est une personne qui est autorisée à conduire le véhicule assuré mais qui ne doit pas l’utiliser plus que le conducteur principal.

Nouveauté Assurance auto

La garantie vol couvre les dommages engendrés par une tentative de vol ou un vol, et ce dans les limites précisées dans les conditions générales du contrat auto. Les dommages couverts peuvent varier d’une compagnie d’assurance à une autre.

Nouveauté Assurance auto

La garantie personnelle du conducteur est une garantie optionnelle de l’assurance auto qui permet au conducteur d’être indemnisé en cas de dommages corporels lors d’un accident responsable.

Nouveauté Assurance auto

La garantie incendie est une couverture de l’assurance auto. Elle permet au conducteur d’être indemnisé en cas de dommages liés à un incendie ou une explosion. Cependant, elle reste une protection facultative.

Nouveauté Assurance auto

L’assurance au tiers est la couverture d’assurance auto la moins chère et la plus basique du marché. Contrairement aux autres formules, celle-ci ne prend en charge que les dégâts engendrés à un tiers en cas d’accident.

Nouveauté Assurance auto

Connue sous le nom de « Pay as you drive », c’est-à-dire « payez comme vous conduisez », l’assurance auto au kilomètre est une formule qui permet à l’assuré de payer sa cotisation en fonction du nombre de kilomètres parcourus.

Nouveauté Assurance auto

Les risques de fissure des vitres de votre véhicule sont très nombreux : accident, acte de vandalisme, accrochage, jet de projectile, etc. Afin de mieux vous protéger, de nombreuses compagnies d’assurance ont prévu une garantie bris de glace.

Nouveauté Assurance auto

L’assurance tous risques est la formule d’assurance auto qui offre la protection la plus complète mais qui est également la plus onéreuse.

Nouveauté Assurance auto

Connue sous plusieurs noms différents qui varient selon les compagnies d’assurance : assurance au Tiers amélioré, Tiers + ou Tiers confort, l’assurance auto au tiers étendu

Nouveauté Assurance auto

L’assurance auto pose de nombreuses interrogations chez les seniors. Comment trouver l’assurance auto senior la moins chère ? Est-il nécessaire de devoir passer un examen médical afin de pouvoir conduire ?

Nouveauté Assurance auto

En France, tout conducteur doit assurer son véhicule avec au minimum une couverture indemnisant les dommages causés au tiers en cas d’accident.

Nouveauté Assurance auto

De la même manière que les assurés, les compagnies d’assurance disposent également du droit de rompre un contrat d’assurance auto à l’issue de l’échéance annuelle.

Nouveauté Assurance auto

Un conducteur malussé est une personne qui accumule les sinistres responsables. A cause des nombreux sinistres générés, la prime d’assurance auto est automatiquement revue à la hausse en raison du malus.

Nouveauté Assurance auto

L’assuré est jugé sur son niveau d’expérience au volant pour estimer le risque à prendre en charge. Cette catégorie rassemble un groupe de personnes au profil très varié. Un jeune conducteur peut aussi bien être un étudiant ou un automobiliste malussé.

(*) Dans le cadre de l'offre exclusive Web , pour toute reconduction d'un contrat souscrit en ligne (réalisée intégralement sur le site internet sans l'intervention d'un conseiller), d’une assurance santé hors formule Insur100W par carte bancaire, l'équivalent des trois derniers mois de cotisations de la 2ème année est offert selon les conditions et modalités suivantes : - reconduction du contrat souscrit en ligne pour une 2ème année, - les 3 mois offerts sont les 22ème, 23ème et 24ème mois de cotisation d'un contrat assurance complémentaire santé souscrit auprès de et géré par ECA Assurances, - en cas de résiliation pour quelque motif que ce soit, au cours de la deuxième année, les trois mois offerts ne seront pas dus.